dimanche 13 août 2017

C'est à moi !

Arrive un moment où le bébé se rend compte qu'il est aussi une personne. Il rentre alors dans l’opposition et les mots "PAS" et "NON" deviennent les mots à la mode. Avec le temps, il s'affirme de plus en plus et utilise beaucoup le possessif. Le jouet n’est pas un objet extérieur, le jouet EST l’enfant ! Avec une telle perception, difficile donc de partager avec les autres... Et cela est bien normal. Ce n'est pas non plus de l'impolitesse. C’est une période nécessaire et, certes, agaçante pour les adultes...

Il est donc intéressant de retrouver ces conflits internes qui travaillent l'enfant dans les livres.
Proposer un livre avec un tel sujet c'est faire comprendre à l'enfant que l'on a pris en compte ses préoccupations. Ce n'est pas anodin. 

Ma maison de Byron Barton

Des couleurs franches, contrastées, des formes simples parfaitement reconnaissables, de grands aplats de couleur : le monde de Byron Barton est remarquable pour raconter une histoire à un tout-petit qui adore ce genre de graphisme.

Le livre fait un aller-retour entre extérieur et intérieur pour découvrir les habitudes du héros, Jim, qui présente son univers au lecteur. Derrière une histoire simple et répétitive, une grande aventure se dessine. Au petit lecteur de l'imaginer. 


C’est ma mare de Claire Garralon 

Dans un style graphique différent, qui laisse une grande part au blanc, Claire Garralon propose une idée du partage, de la propriété et de la possession sous la forme d’un récit de randonnée. Le récit répétitif laisse les canards s’accumuler dans la mare et la place dans celle-ci diminue, inévitablement. Arrive le canard noir (le vilain petit canard ?) qui propose de révolutionner l’idée de propriété un peu étriquée des canards colorés ! Bien sûr, tout cela est relatif, puisque ce qui appartient à tous appartient aussi aux… hippopotames ! Alors, là, si l’on suit la même logique du récit, le partage entre congénères va laisser entendre d’autres problèmes… de taille. La loi du plus fort, l’emporte-t-elle ? D’ailleurs où sont passés les canards ? Comme tout est dans l’ellipse, le blanc et le silence, on laisse l’enfant deviner ce qui peut bien se produire grâce à la répétition.

Si l’excuse de la possession est le thème de l’histoire, le récit, comme le graphisme, proposent donc de plus grandes notions. Le livre est bien pour les plus grands, l’humour sous-jacent ne sera pas forcément compris par les plus petits qui, eux, s'attarderont à confronter leur frustration sur cette fameuse mare que, comble de l’horreur, l’on n’arrête pas de partager. Un mal nécessaire ? 

C’est à moi d’ Emily Gravett

L’amitié ce n’est pas toujours simple. Il faut aussi accepter les disputes et la mésentente qui en découlent parfois. Problèmes qui surviennent généralement lorsqu'il s’agit de partager…

Placés judicieusement sur les pages, nos deux héros récurrents (plusieurs albums avec Lièvre et Ours) se rapprochent au fil de l'histoire pour mieux se pardonner et se consoler. Lorsqu'ils étaient séparés par la pliure du livre juste avant, c'est que l'entente n'était plus cordiale.
Ce livre, avec sa jolie première de couverture, se présente et s’ouvre comme un album de famille ou un épisode de vieux film en noir et blanc.
Il évoque tout aussi bien ce qui est à soi et ce qu’on partage. Et laisse entrevoir une issue positive : ouf, votre enfant ne sera pas forcément un égoïste patenté ! 





Posséder rassure. Un livre dont la lecture résonne chez un enfant rassure aussi. Imaginez un peu les conséquences en bibliothèque quand il faut restituer ce livre !  

samedi 12 août 2017

Les incontournables !

Régulièrement conseillés, souvent abîmés mais toujours rachetés, voici quelques uns de nos incontournables :

mercredi 23 novembre 2016

Commande au Père Noël (à partir de 3 ans et demi)

Une amie me demande quelques idées pour sa progéniture de 3 ans et demi. 
Si cela peut aussi vous aider...

De bons classiques :

Lu chaque année par Barak et Michèle, voici LE livre de littérature jeunesse :



Totalement universel et indémodable, ce livre, l'air de rien, parle au plus profond de l'inconscient des petits humains. En effet, la colère comme la frustration sont le lot quotidien d'un enfant alors que ce dernier n'aspire pourtant qu'à être le Petit Roi de son Monde. Ce qui est bien naturel. Mais ce qui n'est pas possible ! Donc pour se faire du bien, rien ne vaut une plongée là où il y a du sauvagement jubilation ! 




Dotées d'un vocabulaire d'une exigence remarquable, les histoires de Claude Boujon évoquent subtilement de grandes préoccupations universelles  : la différence et la tolérance. (Voir aussi La brouille et l'Intrus, entre autres ). Ici, c'est un conte de randonnée dont l'enfant va comprendre rapidement le mécanisme narratif : Monsieur Lapin va d'animaux en animaux pour voir ce qu'ils mangent puisque lui-même n'aime plus les carottes. Et voilà, comment, l'air de rien, l'enfant entre dans des récits plus élaborés... voire mathématiques !


Pour rester dans les mathématiques, randonnons vers les crottes !
Voici une histoire, l'air de rien, d'équité et de JUSTICE rendue. Les enfants exècrent l'injustice et ne s'étonneront pas du tout de la chute, à la fin du récit de cet ouvrage incontournable.




Des livres GRANDIOSES :

Un livre-jeu exceptionnel ! Grâce à son format géant, l'enfant découvre les animaux en cinémascope ! Un bijou. (Au passage, toute la maison d'édition est remarquable...)










Autre maison d'édition époustouflante : La joie de lire. Tout est dit.
Ce livre "cherche-trouve" est un délice à savourer avec l'adulte pour mieux se plonger dans les petites histoires foisonnantes que chaque détail amène. Il en existe 4... puisqu'il y a 4 saisons !


Des livres avec des loups dedans

Aaah le loup ! BOUUUH !
C'est toujours avec ces histoires-là que les parents prennent une voix ridicule pour "faire le loup". Oui, c'est bien connu, les loups ont une grosse voix quand ils parlent.
Attendez !?
Les loups parlent ?
Il serait bon de prendre un livre documentaire pour réviser ! Cela tombe bien, celui-ci est GEANT, parfaitement documenté (non, rien sur la voix grave du loup, désolée, gardez votre voix naturelle, c'est plus simple) et magnifique. Oui, très jeunes, les enfants peuvent aussi avoir  des livres documentaires ! Vous n'y avait pas pensé ? Celui-ci est tout indiqué...


Maintenant, vous en savez plus sur le loup : où et comment il vit, de quoi il se nourrit, etc...  Vous pourrez donc répondre à l'interrogation que se posera forcément votre petit(e) Loulou à la fin (ouverte mais pas vraiment) de cette étrange histoire d'amitié entre un lapin végétarien et un loup carnivore.  
Vous n'êtes pas sûr ? Bizarre, pourtant plein d'indices sont égrenés dans les pages (assiette, fourchette, serviette bien rouge...) Alors, un moyen remarquable vous y aidera : dites le titre rapidement plusieurs fois de suite, jusqu'à fourcher... La réponse sera limpide. Rascal est un génie. 



Rien de tel qu'un loup ridicule. Donc drôle. L'humour désamorce tant de chose !
Les auteurs Mario Ramos et Corentin le font si bien. Pourquoi s'en priver ?


Bon Noël ! 

dimanche 9 octobre 2016

1, 2, 3, nous irons au bois. 4, 5, 6 cueillir des... comptines ! Mois des tout-petits 2016

Vue de loin
Il est bon de chanter des comptines à son bébé. 
En effet, celles-ci ont un rôle particulier dans l'éveil d'un tout-petit.

mardi 20 septembre 2016

Il lit tout seul !

Charlie a 8 ans maintenant.
Sa mère continue de lui dire des histoires, puisqu'elle sait combien le plaisir d'être avec un adulte qui lui accorde un moment privilégié est incommensurable !

Concernant son apprentissage de la lecture, sachez qu'il n'a jamais lu en CP dès Noël, cette fameuse légende qui culpabilise les parents et met la pression aux enseignants. Puisqu'en effet, chaque enfant va à son rythme et comme on lui expliquait que le son prévalait, il ne voyait pas bien la logique dans tout cela. D'autant que "lire sur une photocopie, c'est nul" dixit l'apprenti lecteur.

Il n'a donc pas eu la chance d'avoir à découvrir la lecture avec une fabuleuse histoire.
Néanmoins et heureusement, des histoires fabuleuses il en a eu des kilos. Sa chambre en déborde et on peut avancer sans se tromper, qu'il a même plus de livres que sa mère... Son appétit semble bien affirmé tout comme sa curiosité. Ce dont elle est fière.

Alors, que lit Charlie avec bonheur est délectation ?
1- Ariol
c'est fou comme il y a des similitudes entre ce petit ânon à lunettes et Charlie. L'anavion est, par exemple, un jeu qu'il a longtemps fait avec sa mère ! On peut remercier les auteurs d'avoir su collecter des moments aussi jubilatoires. (On essayera d'excuser le côté Maman fait tout à la cuisine, tablier + autorité quand Papa joue ou regarde les infos en grignotant son fromage... on essayera,).

2- Il relit ce qu'on a lu ensemble 1 millier de fois, à savoir :
La guerre de Troie et l'Odyssée d'Ulysse vues, expliquées et racontées par le génial Yvan Pommeau.
La violence des récits homériens qu'on transmet depuis si longtemps m'amuse particulièrement quand je pense à tous ces parents qui râlent parce que leurs enfants lisent des mangas... Il dévore aussi Marion Duval et les aventures policière de Théo Toutou !

3- tout ce qui lui tombe sous la main, dans la rue, les panneaux, les emballages. A tout moment et partout : dans la voiture, dans sa chambre, la cuisine.... la bibliothèque !

Théo Toutou
Mais tous les soirs, il réclame son histoire. Tout en sachant qu'il aura le droit de lire encore un peu après et d'éteindre la lumière tout seul.
Comme un grand... lecteur.
 
 

mercredi 2 mars 2016

A.B.C de Marion Arbona aux éditions du buveur d'encre

Bien plus qu’un simple abécédaire : un livre multifonctions !

A.B.C., de l'illustratrice de génie Marion Arbona, est à la fois un livre-jeu pour un moment de complicité à partager avec son enfant mais aussi une encyclopédie d’histoires par milliers à inventer soi-même ! Nec plus ultra : le grand format en fait un livre-objet, un beau-livre précieux que l’on gardera longtemps.

dimanche 1 novembre 2015

Les GRANDS livres de Thierry Dedieu pour les PETITS bébés

Dedieu Seuil éditionsThierry Dedieu propose une série de livres géants en noir et blanc pour les bébés. 
Des livres de théâtre d’Edmond Rostand qu’on apprend au collège, un théorème de mathématiques (le carré de l'hypoténuse est égal à la somme des carrés des deux autres côtés) qu’on ne voit qu’en 4e…
Vous pensez que ce n’est pas pour les bébés ? Que c’est sans intérêt ? Que c’est vouloir en faire des singes-savants ? Que c’est rechercher une performance pour les préparer à l’école alors qu’il y a encore bien le temps ? Que c’est vouloir les dégouter à tout jamais du plaisir de la lecture ?

mardi 16 juin 2015

Que fait bébé ? Il lit. [sélection]


Il est important de montrer à un petit curieux en construction, pour étancher sa soif de découverte du monde, des livres aux illustrations différentes. Aux formats, au toucher papier, aux sonorités du texte différentes. 
Changez des graphismes dessinés par un chef de produit marketing dans une édition distribuée que dans des grandes surfaces... changez des livres sous licence de grande marque. Proposez du nouveau : vous allez voir la réaction.

Pour cela, voici trois styles graphiques très différents de trois artistes uniques qui ont tant à offrir à un bébé.

mardi 3 mars 2015

Des imagiers pour découvrir le monde

  • Pourquoi un imagier ? 

Les imagiers sont idéaux pour deux choses : le partage d’un moment privilégié avec un adulte et la découverte de mots pour nommer le monde et étancher sa soif d’en connaître de nouveaux.

C’est vers 18- 30 mois que le tout-petit a envie de pointer du doigt tout ce qui l’entoure en demandant à l’adulte « Koissa », autrement dit « c’est quoi ça ? ». Questionnement fastidieux mais auquel l’adulte doit se soumettre pour apporter les mots dont l’enfant va se nourrir.

jeudi 4 décembre 2014

Ça sent bon la maman d'Emile Jadoul

Charlie, l'heureux propriétaire de cette "bibliothèque" est entré en CP. Il a eu 6 ans. Il a perdu 2 dents de lait. Il a interdit à sa mère de l'appeler "mon bébééé" en public et surtout devant l'école et ses nouveaux copains.

Bref.


Charlie a grandi. 


Et pourtant.

mercredi 23 juillet 2014

Hier, je t'ai... de Mies van Hout chez Minedition

Hier, je t'ai... Hier... jeter... Hier, je t'ai jeté ? quel est cet oeuf expulsé sur la couverture ? Et cet air interrogatif ?
Hier, je t'ai... de Mies van Hout chez Minedition

De quoi allons-nous parler ?

dimanche 25 mai 2014

Bon voyage bébé ! De Beatrice Alemagna

Dans ce livre de Béatrice Alemagna aux (géniales) éditions Hélium, c'est souvent que bébé part en voyage.

lundi 27 janvier 2014

Petite sélection pour un bébé de 4 mois

Petit dialogue entendu au travail :
La lectrice amusée, limite méprisante : "pff, excusez-moi, mais à quoi cela sert de lire à un bébé ?!"
moi : "et pourquoi ne pas le faire ?"
Elle : "Ben, il ne comprend rien !!"

jeudi 23 janvier 2014

[Lecture du soir] - Le trou d'Oyvind Torseter

Une petite pause et puis ça repart bientôt.
Patience.
En attendant, voici seulement une lecture du soir, un livre que nous avons déjà lu avec Charlie plusieurs fois. Le test en laboratoire est donc plus que positif. 
Cela tombe bien, car il en est question dans ce livre, de laboratoire. 
Eh oui, il faut bien comprendre de quoi est fait un trou et comment il réagit aux tests, aux expériences diverses... Mais pour cela, encore faut-il pouvoir l'attraper ! Et figurez-vous, que ce n'est pas si évident !